Cleveland s'incline, Chicago redémarre

Seulement 6 matchs ce matin avec le déplacement de Houston à Cleveland et la victoire des Bulls, qui comptera peut être dans la course aux Playoffs.

Quand un être vous manque, tout est dépeuplé. On pouvait penser que l'absence de LeBron James allait faire retomber les Cavaliers dans leurs travers aperçu parfois cette saison, il n'ent fut rien (ou du moins pendant les 3 premier quart temps). Portés par un Kyrie Irving bien dans ses baskets, pour changer avec sa vie sentimentale de ces derniers temps, Cleveland va totalement dominer les Rockets, en quête de victoire. Les hommes de Tyron Lue la joue small ball avec Iman Shumpert qui remplace le King dans le cinq, pendant que le duo  Kevin Love/Kyrie Irving fait tout pour compenser l'absence du quadruple MVP. Après une permière mi-temps à sens unique, avec une bonne défense, une attaque correcte et 20 points d'avances pour la franchise de l'Ohio, les Rockets ont entamé un gros come-back, poussés par l'envie de Playoffs à l'Ouest ou leur qualification n'est toujours pas scellée. Sous l'impulsion de James Harden, les texans vont donc parvenir a combler petit à petit l'écart qui les sépare de leur hôte du soir afin de revenir dans la partie pour l'emporter lors du Money Time, moment choisi par les Cavaliers pour s'effacer, s'incliner chez eux, et faire ressortir de nombreux problèmes. Avec un LeBron James en mode assistant-coach (si si) et donc absent du terrain, la qualité fut parfois présente, mais le manque d'envie et de confirmation inquiétant. Au final, les Rockets s'imposent 106-100 dans l'Ohio, confirment leur huitième place à l'Ouest et se rapprochent en plus du Jazz. James Harden fut encore décisif en attaque avec 27 points à 50%, 6 rebonds et 8 passes, Trevor Ariza et ses 15 points ont été déterminants en fin de match et notamment clutch et Dwight Howard pose son petit double-double (11 points, 11 rebonds) habituel. En face, Kyrie Irving aura tout tenté avec ses 31 points et 8 passes mais s'est effacé en fin de match. Kevin Love termine avec 13 points et 11 rebonds mais un sympathique 5/14 aux tirs. Heureusement, les Cavs gardent les Raptors à petite distance pour avoir l'avantage du terrain lors des prochains Playoffs. 

 

A noter cette nuit la nouvelle victoire des Warriors, qui se rapprochent de plus  en plus du record des Bulls de 1996, Bulls qui d'ailleurs repartent de l'avant après 4 défaites consécutives, en battant les Pacers. Les Hommes de Hoidberg peuvent toujours espérer accéder aux Playoffs à l'Est, même si ça parait compliqué. A noter aussi la défaite du Thunder, orphelin de Kevin Durant.

 

 

On va être un peu chauvin ce matin et même si Stephen Curry et ses 26 points, 7 rebonds, 7 passes et 5 interceptions aurait pu être la, tout comme James Harden, c'est bien Nicolas Batum qui remporte cette place aujourd'hui. Batman a été décisif dans la tranquille victoire des siens face aux Sixers, 100 à 85, et termine avec un superbe triple double: 19 points à 8/16 aux tirs, 12 passes décisives et 12 rebonds.De quoi confirmer sa très belle saison avec les Frelons et annoncer de belles choses pour les Playoffs.

 

 

 

Chicago Bulls 98-96 Indiana Pacers

Brooklyn Nets 105-139 Orlando Magic

Charlotte Hornets 100-85 Philadelphia Sixers

Oklahoma City Thunder 82-88 Detroit Pistons

Houston Rockets 106-100 Cleveland Cavaliers

Washington Wizards 94-102 Golden State Warriors