New York Knicks : C'était mieux avant

Durant tout le mois d'août Inside Basket, vous propose chaque jour un 5 Majeur All-Time d'une équipe NBA. Aujourd'hui c'est au tour des New York Knicks et on va vite se rendre compte que c'était mieux avant ...

  • Meneur de jeu : Walt Frazier

 

 

L'un des meilleurs à ce poste dans l'histoire de la NBA et une légende pour les New York Knicks. Walt "Clyde" Frazier était un joueur généreux créant le jeu pour ses coéquipiers. Ce fût l'un des tout premiers joueurs à faire du maniement du ballon un art. Il pouvait défier n'importe quel défenseur en utilisant son dribble dévastateur afin de terminer près du cercle. En défense il était irréprochable, avec ses mains rapides et vifs il tournait en moyenne à deux interceptions par match de moyenne durant ses 10 saisons aux Knicks.

Depuis Walt Frazier, aucun meneur n'a réussi à être aussi bon chez les Knicks.

 

  • Arrière Shooteur : Earl Monroe

 

 

Avec Earl Monroe et Frazier sur le terrain, les Knicks avaient l'une des meilleures lignes arrières de la ligue. Earl The Pearl était admiré pour son maniement de balle flamboyant, son jeu de passe et son art de mener le jeu. Imparable, ce duo est la meilleure combinaison que la franchise New-Yorkaise n'a jamais eu.

Pour 9 saisons chez les Knicks, Monroe tournait en moyenne à 16,2 points, 3,5 passes et 2,6 rebonds.

 

  • Ailier Shooteur : Bernard King

 

 

Oui Bernard King, et non pas Carmelo Anthony. Melo n'a pas encore atteint les sommets de la carrière de King, c'est ce pourquoi il ne fait pas partie de ce 5 Majeur All-Time. De plus, King était un meilleur scoreur que Melo, la preuve :

En seulement quatre saisons chez les Knicks, Bernard King s'est imposé comme étant l'ailier le plus prolifique que la ligue n'ait jamais vu. Fabuleux scoreur, King pouvait marqué dans n'importe quelle position, que ce soit au poste grâce avec son jeu dos au panier ou avec ses tirs extérieurs en sorties d'écrans, l'ailier excelle dans cette discipline. Le roi a ravi les fans des Knicks avec son aisance, sa facilité et sa pureté offensive.

 

Mais le sport peut parfois se trouver cruel avec ses héros, une rupture des ligaments le contraint à mettre un terme à sa carrière alors qu'il est le meilleur scoreur cette année là. 26,5 points de moyenne durant ses quatre saisons chez les Knicks.

 

  • Ailier Fort : Willis Reed

 

 

Willis Reed était un scoreur exceptionnel, il a dévasté les défenses adverses avec son jeu au poste et son tir mi-distance. Les contres n'ont été comptés qu'à partir de la saison 1973-74, c'est à dire la dernière saison de Reed dans la grande ligue. Cette année là, il termine avec 1,5 contre de moyenne, mais on ne doute pas que si les contres avaient été enregistrés plus tôt, il aurait explosé des records.

Reed a passé toute sa carrière chez les Knicks (9 saisons) où il avait une moyenne de 18,7 points et 12,9 rebonds par match.

 

  • Pivot : Patrick Ewing

 

 

Patrick Ewing est certainement le meilleur joueur NBA à n'avoir jamais gagné le championnat. Contrairement aux quatre autres joueurs cités précédemment, Ewing n'a jamais été champion NBA ou n'a jamais remporté une récompense de MVP, pourtant, il mérite amplement sa place dans ce 5 Majeur All-Time.

Ewing était un pilier défensif. Il était un excellent protecteur de cercle, un contreur fou, et assez mobile pour dévier les passes et ainsi faire des interceptions. The Beast ne laissait rien passer. En attaque, son hook parfaitement maîtrisé, son jeu au poste, sa mobilité et ses gros dunks ont fait de lui un cauchemar pour ses défenseurs

 

Big Pat était le symbole de l'espoir pour une franchise qui recherchait le succès. Il restera à jamais dans les mémoires pour sa fidélité (15 saisons chez les Knicks) et sa tenacité. 

 

Pour accéder à tous les 5 All-Time d'Inside basket, c'est par là !

Ailleurs sur le web