11

online

Cinq majeur des meilleurs joueurs actuels qui n’ont jamais été All-Star...

Cinq majeur des meilleurs joueurs actuels qui n’ont jamais été All-Star

  

L’un des All Star Game les plus décevants de l’histoire est passé avec son lot de moments gênants mais également d’injustices. En effet, les oubliés furent nombreux. Comme par le passé pour le regretté Lamar Odom, Mike Bibby, ou encore Marcus Camby.

On pourrait également citer le génial européen Toni Kukoc ou encore Rod Strickland. Le constat est simple le All Star Game, à la manière d’une élection de délégué de classe est un test de popularité. Tour d’horizon aujourd’hui de ces joueurs talentueux, classieux, ou travailleurs qui n’ont pas encore pu revêtir la tunique étoilé. Pour certain il est sûrement trop tard tandis que pour d’autre les meilleurs années arrivent, patience donc.

 

Mike Conley. Le joueur le plus sous-côté de la NBA ? Vraiment ? Certes Mike peut se targuer d’avoir l’un des meilleurs contrats de la Ligue (153 millions sur cinq ans) pourtant il ne compte aucune sélection pour le match des étoiles. La faute à un embouteillage impressionnant sur les postes arrières à l’Ouest. Pourtant le garçon est pétri de talent et fait figure de cadre au sein de l’équipe "grit and grind" de Memphis. Le tenant du titre du NBA Sportsmanship Award n’a pas été épargné avec les blessures cette année, à l’image de son équipe, malgré tout il reste le meilleur marqueur de l’histoire de sa franchise et il a déjà atteint une finale de conférence avec la franchise du Tennessee (n’est-ce pas monsieur Chris Paul ?).

 

CJ McCollum, le lieutenant de Damian Lillard est un joueur de classe. Son titre de Most Improved Player de l’année passée en atteste. Malgré la saison décevante des Blazers, il reste plus que digne et décisif. A plus de 20 points par match, il forme (peut-être) le meilleur back-court de la ligue avec son collègue Dame Lillard.

 

Nicolas Batum. Le frenchy des Hornets l’a déjà dit et répété, il ne se fit pas aux statistiques. Son rôle est de rendre l’équipe meilleure, d’être un facilitateur de jeu. Joueur complet, Nicolas n’a pas encore été sélectionné pour le match des étoiles, sans doute doit il le mettre sur le compte d’une saison décevante des Hornets, du fait qu’il soit non-étasunien ou encore que ses statistiques ne reflètent pas son volume de jeu. Courage Nico, on continue à croire en toi !

 

Serge Ibaka. L’ancien joueur de Manresa est un joueur référencé de NBA. Des finales perdues contre Miami en 2012. "First Defensive Team" pendant trois ans d’affilé, il a aujourd’hui développé un tir à mi-distance et à trois points fiable qui font de lui un joueur complet.

 

Rudy Gobert. L’international français a frôlé la sélection pour la nuit des étoiles cette année. Malheureusement la concurrence à son poste et le nombre de place limité ont eu raison de sa candidature. Pour autant le natif de Saint Quentin peut toujours espérer une sélection dans la "First Defensive Team" ou encore mieux, être nommé Défenseur de l’année. Et dans le pire des cas, une campagne de Play-off prometteuse semble tendre les bras à cette équipe prometteuse d’Utah.

 

  • Mentions honorables : 

 

Rudy Gay. Médaillé d’or au JO et champion du monde avec "team USA", il a été un joueur titulaire et important partout où il est passé. Pourtant, son mauvais caractère a souvent fait des étincelles, pas forcément encourageant pour les entraineurs de le sélectionner pour les remplaçants du All Star Game. Kristaps Porzingis. La perle lettone des Knicks est un futur grand. Du haut de ses 2 mètres 21 il est doté d’un jeu sûr au poste, d’un handle incroyable pour sa taille et d’un tir fiable. Second de l’élection de Rookie de l’année lors de la saison 2015-2016 il continue de montrer de belles choses et devrait logiquement être appelé à porter les knicks à la fin de l’ère Melo. A seulement 21 ans l’ancien joueur de Séville a l’avenir devant lui pour cumuler les sélections au ASG.

 

Derrick Favors. Troisième choix de la draft 2010, l’aillier fort du Jazz est un joueur de qualité. Fiable, c’est un joueur parfait pour peaufiner son effectif. Pas toujours flashy et mis en lumière, au sein d’un collectif huilé, les coachs ne l’ont jamais encore sélectionné. Monta Ellis. Joueur explosif de talent, ancien franchise player des Warriors, il a fait partie de la reconstruction de la franchise. MIP en 2007 et hauteur d’une pointe à 48 points en 2012, il aurait mérité d’être choisi par les entraineurs pour un All Star Game.

 

Bradley Beal. Capable de créer son propre tir, adroit et bon dribbleur, "Brad" forme avec Jean Mur un des meilleurs "back-court" de la ligue. Si les blessures le laissent tranquille, il est fortement possible de le voir exceller en play-off et se régaler des caviars de son coéquipier lors des futures nuits des étoiles NBA.

 

Richard Jefferson. Le vétéran des Cavaliers et ancien membre du "big-three" des Nets (avec Jason Kidd et Vince Carter) est un joueur remarquable qui aurait mérité dans ses meilleures années une sélection pour le match des étoiles.

 

Joel Embiid. Ce fut la première saison NBA du pivot camerounais, certes avec un temps de jeu limité et une fin de saison rapide. Cependant le joueur des Sixers reste un personnage talentueux au sein de la ligue que l’on a hâte de voir pendant le match des étoiles.

 

Al Jefferson. Il fut entre 2007 et 2010 le franchise player des loups du Minnesota tout en faisant partie du club assez fermé des joueurs à plus de 20 points et 10 rebonds de moyenne (sur trois ans). Un joueur d’expérience et de talent donc. Expérience qu’il a mis au service de l’équipe d’Indiana cette saison.

 

Karl Anthony Towns. Rookie de l’année lors de la saison 2015-2016, KAT a tout pour devenir l’intérieur dominant des années à venir. Alors patience, avec un fin entraineur comme Tom Thibodeau et entouré par d’autres jeunes talents comme Andrew Wiggins et Zach Lavine, le jeune dominicain prendra part à de nombreux All-Star Game.

 

N’hésitez pas à composer votre cinq majeur, vous pouvez le poster sur Twitter, sur le forum mais également en commentaire !

Ailleurs sur le web
Votre avis